• Je prenais le départ de ma dernière course de la saison, hier à Issoire pour le championnat du monde Auvergnat. Quel fut ma surprise de voir pas loin de 100 engagés sur un circuit ultra roulant, en centre ville, non dangereux, devant un public nombreux et surtout speaké par N.Caille et surtout, la voix du tour Daniel Mangeas !

    Comme à mon habitude, je fais le départ histoire de me mettre dans le bain et d’avoir un petit gout de sang dans la gorge pendant 10 tours ! La course va être très débridé et pour sortir, il faut avoir une grosse force. Je vais me retrouver dans toutes les échappées dangereuse de la soirée sans pouvoir faire le break sur le peloton. Il faut attendre 20 tours avant l’arrivée pour qu’un groupe de 12 se fassent la belle avec pas moins de 6 Pro Immos et 4 Issoiriens (je croie). Je sens vite le danger et tente de boucher le trou avec B.Orlhac. Au prix d’un gros effort, nous allons rentrer et nous avons bien fait….Le peloton ne rentrera jamais ! Je ne vais bien sur pas prendre un relais assuré à quasi 100% pour les Pro Immos qui veulent placé sur orbite leur sprinter déjà vainqueur à 2 reprises depuis 10 jours, Martin Laas.

    Personne ne va tenter d’attaquer et le peloton joue déjà les battu à plus d’une minute ! Dans les 2 derniers tours, Dulin va bien tenter sa chance mais rien à faire. Pro Immos va imprimer un train d’enfer et malgré le gros coup de force de Bouchet qui se fera reprendre à 100m de la ligne, F. Lamiraud dépose parfaitement son sprinteur au 300m qui va l’emporter facilement. Moi, en crampes, je termine à une bonne 5ème place sans aucun regret.

    Une très belle course donc pour ma fin de saison que je ne connaissais pas. De plus, je termine plus combatif de l’épreuve et remporte le maillot rouge, remis par Mr Bernard Thévenet sous la voie de Mangeas. Concernant ma course, rien à redire puisque j’avais pas mal de force et que j’ai fait souvent parti du bon coup. Je croyais un peu en mes chances au sprint mais je croie qu’il n’y a aucune contestation possible sur la ligne. J’étais à fond d’calles ! Les pro Immos ont joué juste et ont mis logiquement au fond, bien joué.

    Désormais, place au repos. Je serais ce samedi de mariage avec mon ami C.Agostini avant de prendre la direction de Marseille dimanche matin, en TGV, pour aller chercher ma nouvelle voiture, un petit jouet que je vous présenterais la semaine prochaine ! Ciào

    Classement :

    1 Laas Martin Team Pro Immo Nicolas Roux  
    2 Bouchet Benoît UCA Pélussin  
    3 Olavarria Cristobal EC Saint-Etienne Loire  
    4 Guichard Mickaël UC Felletin-en-Creuse  
    5 Bisceglia Anthony VC Caladois  
    6 Laffaire Franck Issoire Cyclisme Compétition


    Je fais le start, comme j'aime !

    Ca roule fort dans les rues d'Issoire

    Peloton très étiré

    La bonne vient de partir, les pro immos roulent !

    Dérrière, à près d'un tour, c'est déjà trop tard !

    Pas grand chose à faire

    Maillot rouge remis par Mr Thévenet

    Podium général !


    votre commentaire
  • J’étais ce vendredi soir en déplacement pour ma dernière course Bourguignonne, du coté de Chantenay St Imbert. Un petit peloton se réunissait sur un circuit assez usant que je n’affectionnais pas beaucoup.

    Comme souvent, le bon coup part rapidement et c’est Cabot et Mainard qui vont trouver l’ouverture. Vite rejoint par Combault et Stievnard, nous ne les reverrons plus. Un contre avec Brunet reviendra à 15s sans jamais rentrer. Personnellement, je ne suis pas au top et me contente de suivre un peloton ou l’entente est très mauvaise et ou tout le monde tente sa chance individuellement. Finalement, nous nous ferons prendre 1 tour et arriveront pour la 8ème place.

    Je mets un point d’honneur à remporter le sprint du peloton et termine 8ème. La victoire revient à Mainard devant Combault.

     ___________________________________

    Le lendemain, j’étais au départ de la 1ère manche du trophé Boischaut à Dun/Auron. Un parcours plat et venté attendait un peloton de qualité, comme chaque année sur ce challenge.

    Dès le km2, un gros groupe de 10 partait dans les plaines venté et je sentais le bon coup. Bingo, le peloton laissait filer et nous filions bon train malgré une entente pas très bonne. Ne me sentant pas encore très bien, je saute un maximum de relais mais à 3 tours de la fin, le peloton, ou du moins ce qu’il en reste est en passe de rentrer. Chalette fait le forcing et devant, chacun commence à vouloir filer vers l’arrivée. A 20km de l’arrivée, le peloton rentre et un coup de bordure se créer dans la foulé. Totalement cramée, je vais sauter direct et mettre la flèche au passage sur la ligne, sans pouvoir faire un tour de plus.

    La victoire revient au grec de Chalette. Bref, vous l’aurez compris, il faut faire attention à l’entrée de Dun/Auron, km 9 du circuit ou il y’a un risque d’huile sur la route. J’ai serré mon moteur complet. Au passage, si quelqu’un passe par la bas et peux me le récupérer, merci ! Un serrage de moteur en règle comme je n’en fais pas très souvent dans la saison.

    Le week end prochain sonnera la fin de ma saison. Et oui, ca sera déjà le dernier week end de course avec Charlieu dimanche et Issoire lundi. J’aurais été de « java » le samedi soir donc il ne faudra pas s’attendre à de grandes manœuvres. Ensuite, je continuerais de rouler jusqu’au plus tard possible mais sans course, étant donné qu’il n’y en a plus dans ma région ou alors, beaucoup trop difficile. Ciào !


    votre commentaire
  • Je prenais le départ hier du très difficile GP de St Symphorien sur Coize, dans les monts du pilat. Un circuit très exigeant attendait les coureurs ou pas grand monde ne misait sur moi pour l’animer. Malgré un faible nombre de partant, le plateau était de grande qualité et la guerre CR4C-VCC s’annonçait rude.

    Le premier tour s’effectuera neutralisé pour ne pas tuer la course d’entrée mais au 2ème passage, au pied de la bosse, c’est le START ! La première échappée est à mettre……à mon compte. Vent de face, je vais ouvrir la route dans cette première montée avant d’être repris par un peloton en ligne. Le tracé est exigent et 5 hommes dont 2 caladois, Brunet et Romeder vont prendre les devants.

    Derrière, la sélection s’opère par l’arrière et les abandons sont déjà nombreux. Personnellement, je m’accroche mais ne lâche pas et me permet même le luxe de participer à la course tant et si bien qu’à 5 tours de la fin, je sors en compagnie de 3 de mes équipiers pour rejoindre l’échappée ! Nous sommes 10 devants et le peloton avec la plupart des Roannais piégé à 30s. Je vais continuer à prendre les coups et sortir dans une échappée de 4 mais il faudra attendre 2 tours de la fin pour voir 2 hommes prendre les devants sans caladois malheureusement. La victoire revient à Girard pour la 2ème année consécutive pendant qu’Aymeric prend la 5ème place.

    Moi, alors que je jouais encore la 3ème place à 8km du but soit un tour, je vais craquer dans la dernière montée et terminer 19ème. Très satisfait de ma course donc puisque je n’ai pas du tout craqué à mi course comme je le pensais et ou j’ai impressionné, je pense, pas mal de monde qui ne m’attendait pas du tout ce niveau. Cela prouve que je suis bien en jambes en cette fin d’année et que la distance reste un point qui me fait défaut. En tout cas, j’aurais pris beaucoup de plaisir à faire l’une des dernières courses en compagnie de mes équipiers puisque dans 2 semaines, la saison est terminée !

    Je serais vendredi à Chantenay St Imbert et samedi, sans doute à Dun Sur Auron. Ciao tout l’monde !

    Classement :
    1 GIRARD Thomas CR4C Roanne 1 les 137,7 km en 3h17'02''
    2 BONNET Pierre CC Etupes Le Doubs 1
    3 MAINARD Jerome CR4C Roanne 1 14''
    4 CAUQUIL Yohan Charvieu Chavagneux IC 1 25''
    5 BRUNET Aymeric VC Caladois 1 25''
    6 TALPIN Frédéric VC Caladois 1 48''
    7 HOAREAU Sébastien VC Caladois 1 48''
    8 JAMET Alexandre VS Chartrain 1 48''
    9 ROMEDER Alexis VC Caladois 1 02'24''
    10 WELTER Thomas CR4C Roanne 1 02'24''
    11 SONNERY Blaise VC Caladois 1 02'50''
    15 GENETIER Francis VC Caladois 1 Esp 03'04''
    16 OLIVIER Benjamin VC Caladois 1 03'04''
    19 BISCEGLIA Anthony VC Caladois 1 Esp 04'20''

     


    votre commentaire
  • En ce dimanche 18 Aout, je prenais le départ de la course de St Amour, dans le Jura et après 4h de route….. Toute l’équipe caladoise était au grand complet et faisait preuve d’une grosse motivation. Un point risquait de coincé pour moi, ou plutôt deux à savoir ; les 4h de routes dans les jambes et la distance, 37 tours de 3.2km soit 120km sur un circuit très usant avec la bosse d’arrivée ou le public avait répondu en très gros nombre. 135 partants, c’est rare pour la saison !

    D’entrée de jeu, ca part à bloc et les caladois sont présent dans tous les coups. A chaque fois en surnombre, la course se déroule parfaitement même si personnellement, je reste dans le fond du peloton en attendant de me débloquer un peu. Plusieurs groupes vont sortir mais à chaque fois, ca rentrera. Il faut attendre le dernier tiers de course pour voir un gros groupe de 25 prendre les devants avec 5 caladois. Je pense alors qu’il faut réagir sans ramener le peloton dans mon sillage. Je sors alors dans un petit groupe de 6 sans prendre de relais puis dans la bosse d’arrivée, alors que l’écart est de 20s, je gicle à bloc sans me retourner en ayant pris le soin d’amener quelqu’un avec moi pour le relais en haut, à savoir mon ami M. Fernandes.

    Bingo, personne ne pourra tenir notre roue et nous rentrerons en 1 tour. Le peloton sera battu et ne reviendra pas. Clément va tenter un coup de poker et sortir de mon groupe avec Bass et 5 autres coureurs. La minute va vite être atteinte et l’on se dit que tout est plié ! Mais coup de théâtre, devant ca ne s’entend pas et à la cloche, tout est à refaire et nous sommes 29 pour la gagne !

    Dans les ruelles de St amour et sa bosse, ca frotte beaucoup et le train caladois est en place. Toute l’équipe amène Bass à la perfection et je reste dans sa roue au cas où. Moncorge viendra bien le titiller au dernier virage à 50m mais c’est bien notre sprinter qui l’emporte, pour la première fois cette saison. Benji termine 3ème et moi, je vais chercher une inattendu 6ème place.

    Super content donc pour notre Bass national qui remporte une victoire qui lui tendait les bras depuis longtemps. Carton plein pour le club puisque nous remportons le classement par équipe. Pour ma part, une nouvelle très bonne place qui prouve que le nombre de course (3 cette semaine) pour remplacer les entrainements me va à merveille. Malheureusement, il n’y a pas des jours fériés toutes les semaines lol. Ca fait quand même plaisir de faire un top 10 sur une course au niveau relevé de 130 partants !

    Ce samedi, direction St Symphorien sur Croize vers St Etienne pour un chantier ! Je tenterais de limiter la casse et y faire un bon entrainement. Bye

    Classement :
    1 HOAREAU Sébastien VC CALADOIS 1ère Caté les 122,1 km en 2h46'33''  
    2 MONCORGE Pierre TEAM VULCO-VC VAULX-EN-VELIN 1ère Caté 00:00,290   
    3 OLIVIER Benjamin VC CALADOIS 1ère Caté 00:01,167    
    4 OLAVARRIA Cistobal TEAM PROBIKESHOP SAINT-ETIENNE LOIRE 1ère Caté 00:01,236  
    5 SCHULTZ Nicholas CR4C ROANNE 1ère Caté 00:01,465    
    6 BISCEGLIA Anthony VC CALADOIS 1ère Caté 00:01,761    
    7 BOUCHET Baptiste MSANTE CYCLISME Junior 00:02,027    
    8 ROLLAND Sylvain AC BISONTINE 1ère Caté 00:02,101   
    9 GENETIER Francis VC CALADOIS 1ère Caté 00:02,198    
    10 MOINE Florian CR4C ROANNE Junior 00:02,276    

    15 TEGHILLO Florent VC CALADOIS 1ère Caté 00:22,830    
    31 BRUNET Aymeric VC CALADOIS 1ère Caté 01:25,497    
    39 SONNERY Blaise VC CALADOIS 1ère Caté 01:26,601    
    40 JANIN Audric VC CALADOIS 1ère Caté 01:26,653    
    42 ROMEDER Alexis VC CALADOIS 1ère Caté 01:26,885   
    43 PEREIRA Wilfried VC CALADOIS 2e Caté 01:27,032    
    49 CARISEY Clément VC CALADOIS 1ère Caté 01:28,917    
    62 GUILLOT Romain VC CALADOIS Junior 02:53,038    
    72 SAUTRON Ruddy VC CALADOIS 2e Caté 03:22,296  
    78 TALPIN Frédéric VC CALADOIS 1ère Caté 1 tour    



    votre commentaire
  • Je prenais le départ hier du Critérium de La Machine, la mecque du cyclisme Nivernais avec son nombre de spectateurs impressionnants, son circuit sonorisé et complètement fermé et surtout des primes à n’en plus finir !

    D’entrée de jeu, la présence de Yannick Martinez confirme une course rapide tant et si bien qu’au bout de 3 tours, je décide de partir un peu en facteur pour voir la réaction des favoris. Pascual rentre sur moi puis durant 2 tours, pas grappes successives, 5 hommes vont rentrer et pas des moindres. Martinez, Barillot, Pacot, Sarreau, Stievnard et un autre mec de Chalette formeront la bonne échappée de la course. Coup de chance ou non, je me retrouve devant et les relais passent relativement bien même si je tente de sauter quelques relais ce qui n’est pas dans mon habitude. Les primes rythment la course un peu plus et nous prenons rapidement 1 tour au peloton. Seul 5 hommes sortiront en contre mais ne reviendront jamais. Enfin presque……

     Il reste 20 tours et nous à 20s de prendre 1 tour à tout le monde quand Martinez décide de partir seul et désorganiser tout le groupe. Imprenable, nous ne le reverrons jamais. Pascual-Barillot et Sareau partiront en contre pendant que je forme le 2ème contre.

    Oui mais voila, Martinez va vite, tellement vite qu’il va reprendre le contre et le ramener sur nous tout en prenant un deuxième tour au peloton ! Il reste 9 tours et tous nos efforts n’ont pas servie à grand-chose. Même le groupe à Barillot aura chaud aux fesses à 25s près. Personnellement, la fin de course fut assez laborieuse et j’ai vite compris que Martinez allait fausser la course.

    En toute logique il remporte la course en reprenant presque les 2-3 et 4ème. Moi, j’arrive pour la 5ème place avec le contre revenu ou l’on trouve les rapides Tevenot, Forestier, Bernard…. Je parviens quand même à prendre la 7ème place !

    Une belle course pour ma part donc ou j’ai repris plaisir à me retrouver devant et surtout participer à la course. Devant ce nombreux public de passionné, ca fait toujours plaisir et ca montre surtout que je ne suis pas encore totalement mort ;) La fin de course fut toutefois plus compliqué ce qui est normal au vue de mes entrainements. Un résultat très satisfaisant sur une course national toujours aussi richement doté. Demain, direction le prix de St Amour dans le Jura…..

    Classement :
    1 MARTINEZ Yannick LA POMME MARSEILLE les 95 km 2h16'47'' (moy. 41.67 km/h)
    2 SARREAU Marc GUIDON CHALETTOIS 1ère Cat. 02:15
    3 BARILLOT Guillaume SCO DIJON 1ère Cat. "
    4 PASCUAL Benjamin VC TOUCY 1ère Cat. "
    5 TEVENOT Antony GUIDON CHALETTOIS 1ère Cat. 06:42
    6 FORESTIER Loïc VC TOUCY 1ère Cat. "
    7 BISCEGLIA Anthony V.C. CALADOIS 1ère Cat. "
    8 BERNARD Julien SCO DIJON 1ère Cat. "
    9 PACOT Alexandre SCO DIJON 1ère Cat. "
    10 BRUNET Aymeric VC CALADOIS 1ère Cat. "

    La bonne échappée


    Photos : Roltiss


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique