• Chantenay et Dun/Auron

    J’étais ce vendredi soir en déplacement pour ma dernière course Bourguignonne, du coté de Chantenay St Imbert. Un petit peloton se réunissait sur un circuit assez usant que je n’affectionnais pas beaucoup.

    Comme souvent, le bon coup part rapidement et c’est Cabot et Mainard qui vont trouver l’ouverture. Vite rejoint par Combault et Stievnard, nous ne les reverrons plus. Un contre avec Brunet reviendra à 15s sans jamais rentrer. Personnellement, je ne suis pas au top et me contente de suivre un peloton ou l’entente est très mauvaise et ou tout le monde tente sa chance individuellement. Finalement, nous nous ferons prendre 1 tour et arriveront pour la 8ème place.

    Je mets un point d’honneur à remporter le sprint du peloton et termine 8ème. La victoire revient à Mainard devant Combault.

     ___________________________________

    Le lendemain, j’étais au départ de la 1ère manche du trophé Boischaut à Dun/Auron. Un parcours plat et venté attendait un peloton de qualité, comme chaque année sur ce challenge.

    Dès le km2, un gros groupe de 10 partait dans les plaines venté et je sentais le bon coup. Bingo, le peloton laissait filer et nous filions bon train malgré une entente pas très bonne. Ne me sentant pas encore très bien, je saute un maximum de relais mais à 3 tours de la fin, le peloton, ou du moins ce qu’il en reste est en passe de rentrer. Chalette fait le forcing et devant, chacun commence à vouloir filer vers l’arrivée. A 20km de l’arrivée, le peloton rentre et un coup de bordure se créer dans la foulé. Totalement cramée, je vais sauter direct et mettre la flèche au passage sur la ligne, sans pouvoir faire un tour de plus.

    La victoire revient au grec de Chalette. Bref, vous l’aurez compris, il faut faire attention à l’entrée de Dun/Auron, km 9 du circuit ou il y’a un risque d’huile sur la route. J’ai serré mon moteur complet. Au passage, si quelqu’un passe par la bas et peux me le récupérer, merci ! Un serrage de moteur en règle comme je n’en fais pas très souvent dans la saison.

    Le week end prochain sonnera la fin de ma saison. Et oui, ca sera déjà le dernier week end de course avec Charlieu dimanche et Issoire lundi. J’aurais été de « java » le samedi soir donc il ne faudra pas s’attendre à de grandes manœuvres. Ensuite, je continuerais de rouler jusqu’au plus tard possible mais sans course, étant donné qu’il n’y en a plus dans ma région ou alors, beaucoup trop difficile. Ciào !


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :